Apt, à 5km du camping

Apt, ville du Vaucluse


La ville d’Apt est à 5 km du Camping des Chênes Blancs. Habitée à l’origine par les Vulgientes, la ville d’Apt fut créée par les romains. D’ailleurs, la tradition veut que Jules César se soit arrêté à Apt en revenant de l’une de ses campagnes d’Espagne. Du 6e siècle à l’an 1000, les populations préoccupées à se défendre contre les invasions ont peut-être ensuite refluées vers les hauteurs. Au 9e siècle, la ville était administrée par les Comtes d’Apt. Au 10e siècle, la juridiction est partagée entre évêques et comtes. Elle prendra une nouvelle forme avec le développement de la cité sous sa forme communale (parlements, puis Consuls et Syndics).

Au Moyen-Age, Apt, entourée par ses remparts mène une vie intense, avec l’émergence d’un commerce florissant. Au 14e siècle, Apt bénéficie clairement de l’installation des papes à Avignon. Au Concile régional de 1365 qui se tient dans la ville d’Apt, assiste le Pape Urbain V. On y instaure de nouvelles règles ecclésiastiques et l’on tente d’y tempérer les moeurs d’antan. La France récupère la Provence en 1483 ; Apt également.

Le quotidien à Apt a toujours été très lié à la vie des villages de montagne environnants. La répression catholique contre les Vaudois réfugiés en Luberon conduit à une véritable guerre civile. Apt subira plusieurs sièges de la part des Réformés, à la suite des exactions de l’Evêque. Entouré de places-fortes protestantes (Buoux, Ménerbes, Sivergues), la ville d’Apt demeure néanmoins fidèlement catholique. Au cours des siècles, Apt eut à affronter de nombreuses épidémies de peste, dont les plus graves : celles de 1348 et de 1720.

Au 17e siècle, Louis XIII et Anne d’Autriche souhaitant l’arrivée d’un héritier demandent des prières publiques et se vouent au culte de Sainte Anne. Les Consuls adressent à la reine une relique de sa sainte patronne conservée à la Cathédrale. A la naissance du futur Louis XIV, Anne d’Autriche vient séjourner à Apt du 27 au 29 mars 1660. Ce voyage contribuera beaucoup au développement du culte de la mère de la Sainte Vierge.

La vie intellectuelle à Apt au 17e et 18e siècle est organisée autour de quelques érudits locaux par un intense renouveau. Ensuite, en 1789, Apt contribue aux travaux préliminaires des réformes, et accepte les principes de la Révolution française. En 1790, la ville d’Apt est promue au titre de sous-préfecture. Au 19e siècle, la ville d’Apt connaîtra l’implantation d’industries, créant ainsi les activités désormais traditionnelles de la cité : ocres, faïences, cire, chapellerie, fruits confits, soufre, fer.

De nos jours, cœur et « capitale » d’un Pays, notre ville d’Apt se trouve résolument vers l’avenir. Au sein d’une société en pleine mutation, elle veut être l’exemple d’une ville équilibrée, terre de création et de labeur, mais aussi d’accueil et de convivialité. Humblement, au sein du Domaine des Chênes Blancs, nous tentons de contribuer à cette politique.

A propos des Chênes Blancs | Autres campings à visiter | Partenaires du camping | Plan du site | Règlement intérieur